Welcome!

Linux Authors: Roger Strukhoff, Liz McMillan, Jackie Kahle, Pat Romanski, Stephen Boyer

News Feed Item

Les actionnaires de Dolby élisent Micheline Chau au conseil d’administration

Dolby Laboratories, Inc. (NYSE : DLB) a annoncé aujourd’hui que ses actionnaires avaient élu Micheline Chau au conseil d’administration de l’entreprise à l’assemblée générale 2013 qui s’est tenue le 5 février. Mme Chau siégera également au comité d’audit de Dolby.

Mme Chau a occupé avant cela les postes de présidente, directrice de l’exploitation et directrice financière de Lucasfilm Ltd., et apporte une expérience considérable de l’industrie du divertissement à Dolby. Elle rejoint les membres actuels du conseil, Peter Gotcher (président), Kevin Yeaman, David Dolby, Nicholas Donatiello Jr., N.W. (Bill) Jasper Jr., Sanford R. Robertson, Roger S. Siboni et Avadis Tevanian Jr.

Mme Chau siège actuellement aux conseils d’administration de plusieurs entreprises privées et organismes à but non lucratif, dont la California HealthCare Foundation, où elle occupe le poste de vice-présidente. Mme Chau a siégé au conseil d’administration de Red Hat, Inc., un fournisseur de solutions logicielles open source, de novembre 2008 à août 2012. Elle a par ailleurs été membre des comités de rémunération, de mise en candidature et de gouvernance d’entreprise de Red Hat.

À propos de Dolby Laboratories

Dolby Laboratories (NYSE : DLB) est le chef de file mondial des technologies qui constituent les éléments essentiels des meilleures expériences de divertissement. Fondée en 1965 et réputée surtout pour les systèmes audio et de son ambiophonique de haute qualité qu’elle déploie dans les cinémas, les foyers et sur les appareils mobiles, la société Dolby crée des innovations qui enrichissent les divertissements au cinéma, à domicile ou en déplacement. Pour plus d’informations sur Dolby Laboratories ou sur les technologies Dolby®, veuillez consulter www.dolby.com.

Dolby et le symbole double D sont des marques déposées de Dolby Laboratories. S13/26565 DLB-G

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

More Stories By Business Wire

Copyright © 2009 Business Wire. All rights reserved. Republication or redistribution of Business Wire content is expressly prohibited without the prior written consent of Business Wire. Business Wire shall not be liable for any errors or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.